Chronologie de l'Histoire de Victoriaville

ictoriaville

Histoire Chronologique

	Superficie 80,52 km2.
	Population 38 191 hab.
	Gentilee : Victoriavillois, oise.

Paroisses :

Notre-Dame-de-l'Assomption
Sainte-Famille
Sainte-Victoire
Saint-Gabriel-Lalemant
Saints-Martyrs-Canadiens

Repères chronologiques

1802 Proclamation du canton d'Arthabaska
1825

Un nomme Dubuc, de St-Pierre-les-Becquets, faisant la chasse sur les bords de la Riviere Becancourt, non loin de l'eglise de St-Louis, incendiee le 31 aout 1913, fut assasine par des sauvages qui pretendaient etre les seuls maitres de cet endroit de chasse. (CEM)

Le premier colon qui vint dans les Bois-Francs avec la determination de s'y fixer fut M. Charles Heon, natif de la paroisse de Becancour.

Au mois de mars 1825, il prenait possession d'un lopin de terre, dans la partie sud du canton de Blandford, comprise aujourd'hui dans le comte d'Arthabaska, et commencait le defrichement necessaire pour y construire une demeure, une pauvre cabane.

On peut donc considerer l'annee 1825 comme la date de l'etablissement des Bois-Francs. (CEM)

1829 En 1829, le comte de Buckinghamshire donna le jour au comte de Drummond (lequel comprit jusqu'en 1853, le comte d'Arthabaska et une partie du comte de Wolfe). (CEM)
1830 Un autre habitant de St-Pierre-les-Becquets, du nom d'Isaie Mailhot, monta, vers 1830, plusieurs fois, a Somerset , pendant l'hiver, a la raquette, et tendit des pieges sur les bords de la riviere Blanche, a l'endroit ou se trouve aujourd'hui la ville de Plessisville. (CEM)
1832 En 1832, arrivait le fondateur de Stanfold, Edouard Leclerc, lequel s'etablit sur le douzieme rang, pres de la riviere Nicolet. M. Edouard Leclerc etait natif de la paroisse de St-Gregoire, comte de Nicolet. (CEM)
1833 Arrivee du premier colon, Francois Marchand et son epouse, Marguerite Beauchesne, sur le territoire de l'actuelle paroisse Sainte-Victoire.
1835

Arrivee a Arthabaska des premiers colons, Charles Beauchesne et Olivier Morrissette, venus respectivement de Becancour et de Gentilly. Au printemps de 1835, M. Charles Beauchesne, originaire de Becancour, penetra dans le canton d'Arthabaska et prit possession des 5me et 6me lots du 3me rang. (CEM)

A l'automne de 1835, M. Jn-Bte Lafond, de la Baie-du-Febvre, visita le canton de Somerset. Il choisit le 30me lot du 8me rang, mais il ne vint resider a Somerset qu'au printemps de 1836. (CEM)

Ouverture d'un bureau de poste sous le nom d'Arthabaska-Station.

1838

Fondation d'une mission catholique. En septembre, l'archeveque de Quebec, chargeait un pretre de visiter les habitants des "Bois-Francs" Ce document ecclesiastique, le premier connu ou il soit parle d'une maniere officielle des Bois-Francs etait adresse a l'abbe Denis Marcoux, vicaire a St-Francois-du-Lac, le nommant vicaire a Gentilly, avec ordre de visiter les colons des Bois-Francs. (CEM)

1840

M. Pierre Landry-Bercase, de St-Gregoire de Nicolet, que l'on considere comme le premier colon de la paroisse de St-Norbert d'Arthabaska, prit et commenca a defricher le 4me lot du 11me rang d'Arthabaska, vers 1840. (CEM)

Les premiers colons canadiens residants dans le canton de Warwick, mentionnes dans les registres de Gentilly, d'ou dependait cette mission, sont, en 1839, Olivier Boisvert et son epouse Josephte Deshayes, dite St-Cyr, en 1840, Louis Martin et son epouse Marie Lachance. (CEM)

1843 Construction d'une premiere chapelle.
1846

Constitution de la municipalite de la paroisse de Saint-Christophe-d'Arthabaska.

1851

Érection canonique, nomination du premier curé résidant et construction de la première chapelle de la paroisse Saint-Christophe.

Arrivée du premier médecin à Arthabaska, le Dr. Modeste Poisson.

1852

Ouverture des registres de la paroisse Saint-Christophe.

1854

Le comte de Drummond, devient comte de Drummond-Arthabaska. (CEM)

1856

Le 3 mars 1856, abolition de la vente de boissons, sur demande du curé Suzor. Le règlement est aboli l'année suivante, le 8 avril 1857. (ACBF)

1857

On plante une croix sur le mont Christo, cette croix renversée par le vent le 23 oct. 1878, est remplacée par une autre le 14 novembre de la même année et elle subira le même sort en 1906.

1859

Constitution de la municipalitée du village d'Arthabaska par détachement de celle de la paroisse de Saint-Christophe d'Arthabaska.

1860

Constitution de la municipalité du village de Victoriaville par détachement de celle de la paroisse de Saint-Christophe-d'Arthabaska.

Le 2 juillet, la mission de St-Jules de Bulstrode devient St-Valère, en l'honneur de M. Valère Guillet, un des commissaires pour l'érection civile des paroisses.

1861

Le village de Victoriaville est erigé le 18 mai.

C'est le 12 octobre, qu'eut lieu la première excursion sur la voie ferrée du Grand-Tronc, de Doucet's Landing à Arthabaska. (CEM)

1863

Érection canonique de la paroisse Sainte-Victoire et construction d'une première église en bois. Pour les années antérieures, il faut recourir à l'Histoire de St-Christophe. (CEM)

1864

Le 10 aôut, un cyclone renverse la chapelle, le presbytère et 34 maisons à Warwick. (CEM)

1865

Ouverture des registres de la paroisse Ste-Victoire.

1866

Fondation du journal "L'Union des Cantons de l'Est".

1867

Nomination du premier curé résidant de la paroisse Sainte-Victoire.
Début de la Fédération Canadienne.

1870 Fondation du couvent des Soeurs de la Congregation de Notre-Dame à Arthabaska.
1871 Wilfrid Laurier est élu député de Drummond-Arthabaska.
1872 Arrivée des frères du Sacré-Coeur à Arthabaska.
1873 Construction de l'actuelle église Saint-Christophe.
1878 Établissement des Soeurs de la Congrégation de Notre-Dame dans la paroisse Sainte-Victoire.
1881
1882
Construction d'un couvent dans la paroisse Sainte-Victoire par les Soeurs de la Congrégation de Notre-Dame.
1884 Fondation de l'Hôtel-Dieu (hospice) d'Arthabaska par les Soeurs Hospitalières de Saint-Joseph.
1886 Joseph-Éna Girouard est élu député de Drummond-Arthabaska
1887 Fondation d'un collège pour garçons à Victoriaville par les Frères du Sacré-Coeur.
1890 Constitution de la municipalité de la paroisse de Sainte-Victoire d'Arthabaska.
Le village de Victoriaville devient ville.
Le comté de Drummond-Arthabaska est divisé en comté de Drummond et comté d'Arthabaska.
Joseph-Ena Girouard est élu député du comté d'Arthabaska. Il sera deputé jusqu'a 1900.
1897
1898
Construction de l'actuelle église Ste-Victoire.
1898 Fondation de l'Académie Saint-Louis-de-Gonzague par les Frères du Sacre-Coeur à Victoriaville.
1900 Paul Tourigny est élu député d'Arthabaska.
1902 Fondation de l'Arthabaska Water and Power Co. par John Breakey, Thomas Mc Dougall et autres financiers.
1903 Le 25 avril le village d'Arthabaskaville devient la ville d'Arthabaska.
1905 Fondation du Collège du Sacré-Coeur par les Frères du Sacre-Coeur à Victoriaville.
1911 Incendie de l'église St-Eusèbe de Princeville le 3 mars
1918 Le 23 septembre, apparition des premiers cas de grippe espagnole au Québec, l'épidémie commence à Victoriaville, Arthabaska, Trois-Rivières et Richmond; à Québec seulement, 452 personnes perdront la vie tandis qu'à Montréal, la grippe espagnole fera 2 710 victimes.
1922 Les actionnaires de l'Arthabaska Water and Power Co. cèdent leurs actions à l'Electric Service Corporation, une filiale de Shawinigan Water and Power Co.
1926 Fondation d'un foyer pour jeunes ouvrières sans parents par les Srs missionnaires de N.D.-des-Anges.
1931 (5 aout) Bénédiction de l'Hopital d'Arthabaska des Soeurs Hospitalieres de Saint-Joseph.
1939 Érection canonique de la paroisse SaintMartyrs-Canadiens par détachement de la paroisse de Ste-Victoire.
1940 Construction du presbytère des Sts-Martyrs-Canadiens.
1942 (20 juin) Bénédiction du nouveau collège du Sacré-Coeur.
1946 Arrivée des Soeurs de Sainte-Jeanne-d'Arc dans la paroisse des Saints-Martyrs-Canadiens.
1948 Grève de 93 jours par les 1 200 membres du Syndicat du meuble (CTCC) de Victoriaville.
1952 Ouverture de l'Ermitage St-Joseph par les Hospitalières de Saint-Joseph.
1952 Érection canonique des paroisses Ste-Famille et Saint-Gabriel Lalemant.
Arrivée des Pères Claretains à Victoriaville venus y fonder un collège.
1954 Ouverture d'une école Normale dirigée par les Soeurs de la Congréegation de Notre-Dame a Victoriaville.
Ouverture de l'école paroissiale Saint-Gabriel par les Soeurs de la Congrégation de Notre-Dame.
Inauguration de l'église Saint-Gabriel-Lalemant.
Inauguration de la nouvelle église des Sts-Martyrs-Canadiens.
1955 Fondation d'un collège secondaire par les Pères Clarétains.
1956 Prise en charge de l'école paroissiale Ste-Famille par les Soeurs de l'Assomption.
1960 Érection canonique de la paroisse Notre-Dame-de-l'Assomption.
Inauguration de l'église Sainte-Famille.
1964 Inauguration de l'église Notre-Dame-de-l'Assomption.
1965 Fondation de l'école québécoise du meuble et du bois ouvré.
1969 Le Collège du Sacré-Coeur devient le Cegep de Victoriaville.
1970 Intégration de l'école québécoise du meuble et du bois ouvré au Cegep de Victoriaville.
1979 Le 9 juin, un autobus dérape sur la route 20, à la hauteur de Saint-Simon près de Saint-Hyacinthe, et va percuter les piliers d'un viaduc de la route 116; l'accident fait 11 victimes, toutes membres de l'âge d'or de Victoriaville.
1983 Tenue du premier festival international de musique actuelle. (FIMAV)
1993 Le 7 novembre un référendum est tenu pour fusionner des municipalités d'Arthabaska, de Sainte-Victoire d'Arthabaska et de Victoriaville pour former l'actuelle Victoriaville.
1994 Le 23 juillet les municipalités d'Arthabaska, de Sainte-Victoire d'Arthabaska et de Victoriaville deviennent officiellement l'actuelle ville de Victoriaville.
Notes CEM   = "Les Bois-Francs" de l'abbé Charles-Edouard Mailhot
ACBF = "Arthabaska, Capitale des Bois-Francs"/Alcide Fleury

Téléchargez ou visualisez gratuitement l'Ouvrage :
"Les Bois-Francs"
par l'abbé Charles-Edouard Mailhot
a l'adresse suivante :
Vol 1    Vol 2    Vol 3    Vol 4

Notes

Les Cantons de l'Est sont delimités par la partie comprise entre les rivières Richelieu et Chaudiére et entre le fleuve St-Laurent et les frontières Canada-USA.

Avant l'Union des deux Canada, les Bois-Francs étaient situés dans le comté de Buckinghamshire, Bas-Canada.

Deputés de Drummond-Arthabaska au Fédéral.

Louis-Adélard Sénécal 1867-1872 C
René Nérée Dorion 1872-1874 L
Wilfrid Laurier 1874-1877 L
Désiré-Olivier Bourbeau 1877-1887 C
Joseph Lavergne 1887-1897 L
Louis Lavergne 1897-1910 L
Arthur Gilbert 1910-1911 N
Ovide Brouillard 1911-1921 L
Joseph Napoleon Laflamme 1921-1925 L
Wilfrid Girouard 1925-1939 L
Armand Cloutier 1940-1957 L
Samuel Boulanger 1957-1962 L
David Ouellet 1962-1963 CS
Jean-Luc Pépin 1963-1968 L
André Fortin 1968-1977 CS
Richard Janelle 1978-1980 CS
Jean-Guy Dubois 1980-1984 L
Maurice Tremblay 1984-1993 PC
Jean Landry 1993-1997 BQ
André Bachand 1997-2004 PC
André Bellavance 2004- BQ

A partir de 1966 Victoriaville est dans le comté de Lotbinière.
A partir de 1996 Victoriaville est dans le comté Richmond-Arthabaska.
André Fortin est décédé dans un accident d'automobile le 25 juin 1977 sur la route 20.
Louis Lavergne démissionne pour devenir sénateur.

Attraits touristiques :

Église Saint-Christophe (1873);
Plans de Joseph-Ferdinand Peachy 1830-1903)
Voute peinte de fresques de Marc-Aurèle Suzor-Côté 1869-1937)
et de Joseph-Thomas Rousseau.

Église Sainte-Victoire (1897); orgue Casavant (1900).

Église des Saints-Martyrs-Canadiens, orgue Casavant (1955)

Église Saint-Gabriel-Lalemant (1955); plans Paul Labranche.

Église Sainte-Famille (1959); plans de Gérard Malouin.

Église Notre-Dame-de-l'Assomption (1964); Plans de Jean-Paul Audet et Ferdinand Blais.

Super labyrinthe Jolibois forme de haies de cèedres hautes de 2 m sur une longueur de 1,6 km.

Moulin La Pierre (1845) à multiples fonctions (à scie, à bardeau et à farine; l'un des rares moulins à eau à être encore en etat de fonctionner au Quebec à la fin du XXeme siecle.

Musée Laurier loge dans la maison que Wilfrid Laurier, premier canadien francais à devenir premier ministre du Canada (1896-1891), habite de 1876 a 1896; construite en 1876 d'après des plans de Louis Caron; un portrait inachevé de Laurier peint par Suzor-Coté.

Croix haute de 24 metres sur le mont Saint-Michel.

Maison Suzor-Coté (1859).

Festival international de musique actuelle (mai).

Golf (18 trous).

horizontal rule

Retour au Menu