SOURCE

MATHURIN COLIN

dit Laliberté

Deux actes de naissance ont été retrouvés au nom de Mathurin Colin,  dans la commune de Guilliers, à St-Malo, en Bretagne, aujourd'hui dans le département de Morbihan. Le premier Mathurin Colin, baptisé le 28 mars 1638, à Guilliers, au village de Riolo, est fils de Pierre Colin et d'Hélène Hervé. Le deuxième, à Guilliers, sans précision du nom du village, le 14 août 1640,  fils de Jean Colin et de Guillemette Henry. Pour le moment, rien ne peut confirmer l'un ou l'autre des baptêmes se rapportant à l'ancêtre.

Mathurin Colin part pour la Nouvelle-France sur "La Justice" au port de La Rochelle, dont le départ est fixé le 24 mai 1665. Il arrive dans le port de Québec, comme soldat de la compagnie de St-Ours, du régiment de Carignan,  le 14 septembre 1665. Quelques semaines après, exerçant le métier de maçon, Mathurin est confirmé par Mgr de Laval, à Québec, le 6 octobre 1665, âgé de 26 ans.

Vers 1669, Mathurin Colin, dit Laliberté, épouse à St-Ours, Jacqueline Labbé, née vers 1649, d'origine inconnue, en France, arrivée à la fin de 1668. Il obtient une concession en la seigneurie de St-Ours, le 7 novembre 1673. Treize enfants naissent au couple entre 1670, à St-Ours, près de Sorel, et à Montréal, en 1692, en passant par Boucherville et Longueuil. Deux enfants ont de la descendance qui nous concerne dans cette généalogie.

L'aînée des garçons, André Colin, dit Laliberté, est né le 2 février 1675 et est baptisé le lendemain à Sorel. Il épouse le 14 mai 1704, à St-François de l'île Jésus, la veuve de Michel Charles, Jeanne Cadieux, née en 1678, fille de l'ancêtre Jean Cadieux et de Marie Valade.

À la troisième génération, c'est l'aîné de neuf enfants qui poursuit le lien. Joseph Colin, né le 25 avril 1706, se marie le 5 juillet 1728, avec Marie-Jeanne Masson, née le 7 décembre 1710, fille de Pierre Masson, dit Du Tremblay, et de Catherine François.

À la quatrième génération, leur fille, Marie-Joseph Colin, née en 1738, devient l'épouse le 4 avril 1758, Antoine Parent, fille d'Antoine Parent et de Barbe Trudel.

Revenons au deuxième enfant des ancêtres, qui a un lien de descendance. Une fille, Madeleine Colin, née à Longueuil, et baptisée le 8 mai 1681, à Boucherville, devient l'épouse en 1698, de l'ancêtre Antoine Pagé, né en 1666.

L'ancêtre Mathurin Colin, dit Laliberté, qui est âgé de 38 ans au recensement de 1681, décède âgé de 70 ans, à l'hôpital, est inhumé le samedi 14 avril 1708, à Montréal.

L'aïeule, Jacqueline Labbé est âgée de 30 ans au même recensement. Elle décède à l'âge de 72 ans, à Longueuil, inhumée le samedi 1er novembre 1721, à Longueuil.