13583 - Pierre BLAIS

- I -
Pierre BLAIS

 naissance cir 1641 de Hanc, Niort, Angoulême, Angoumois, Fr.,
décès 16 février 1700 à St-Jean I.O.,
sépulture 18,

 

Père :  Mathurin BLAIS
Mère : Françoise PÉNIGAUD

 

Notes : Ancêtre pionnier des famille BLAIS en Amérique.

(1) Marié(e) 12 octobre 1669 à Ste-Famille I.O., contrat de mariage 23 septembre ct Duquet, Anne PERRAULT, naissance cir 1643 de St-Sulpice, Paris, (fille de Jean PERRAULT et Jeanne VALTA) décès 29 juin 1688 à St-Jean I.O, 45 ans, sépulture 30. 10 enfants.

(2) Marié(e) 5 juin 1689 à St-Jean I.O., contrat de mariage 1er ct Genaple, Élisabeth ROYER, naissance 14 sep 1669 à Ste-Famille I.O., (fille de Jean II ROYER et Marie TARGER) décès 22 juin 1715 à Montréal, 5 + 7 enfants.


BIOGRAPHIE

Le nom de famille Blais possédait en France plusieurs variantes: Blé, Blay, Bled, Belet et Blet, Blais est la forme populaire de Blaise, médecin à Sébaste en Arménie; devenu évêque, il fut martyrisé en 316. Les cardeurs le choisirent comme patron parce que ses bourreaux l'auraient dépecé avec des peignes de fer avant de le décapiter. C'est ce saint Blaise qui parfois est encore invoqué contre les maux de gorge.

Pierre BLAIS

Pierre Blet quitta probablement le port de La Rochelle, en Aunis, à destination du Canada, en 1664. Le navire hollandais le Noir, commandé par le capitaine Pierre Filly, de Dieppe, avait à son bord au moins 50 hommes. Pierre, âgé de 24 ans, est mentionné dans la liste des engagés comme venant de Chef-Boutonne, chef-lieu de canton des Deux-Sèvres.

Pierre Blais était fils de Mathurin Blais et de Françoise Pénigaut. Son père Mathurin avait épousé en premières noces Marie Auchier, le 9 novembre 1630, à Melleran, autrefois de la province d'Angoulême, aujourd'hui département des Deux-Sèvres. En secondes noces, Mathurin, le 30 avril 1634, avait conquis le coeur de Françoise Pénigault, en présence de messieurs Jean Carrier, Pierre Alix, ancien procureur-fiscal, de Denis Richard et Nicolas Blanchard. Même, ce qui est assez rare, nous pouvons présenter le grand-père de l'ancêtre Pierre Blais: Jacques, époux d'une Penigaud également, Louise, inhumée à Melleran le 2 décembre 1620 (RAQ, 53, 135). L'ancêtre Pierre Blais fut élevé dans la paroisse voisine de Melleran, HANC, également en Angoulême. Les registres de cette ville ne débutent qu'en 1684. Impossible de trouver l'acte de baptême de l'ancêtre Pierre Blais.

Le recensement de 1667 mentionne la présence de ce même Pierre Blais, né vers 1640, comme travaillant à l'Ile d'Orléans. Parmi ses compagnons célibataires vivant à l'Ile, nous remarquons Jacques Tardif, Martin Poisson et François Marceau.

Sa ferme

Le 22 juin 1667, Pierre Blais obtenait, selon les termes du notaire Paul Vachon, une concession dans les limites de la future paroisse de St-Jean, I.O. Ses voisins se nommaient Antoine Poisson et Hippolythe Thivierge. En 1681, le recenseur note qu'il possède 4 bêtes à cornes et 15 arpents en valeur. C'est sur cette ferme que Pierre Blais écoula le reste de ses jours pendant 33 ans.

Sa famille

Pierre Blais se maria à Ste-Famille, I.O., à Anne Perrot, le 12 octobre 1669 (contrat du notaire Duquet, 23 septembre). Anne Perrot, originaire de St-Sulpice de Paris, était fille de Jean Parrot et de Jeanne Valta. Anne Perrot, fille du roi, apportait à la communauté familiale des biens estimés à 300 livres. De cette première union naquirent 10 enfants: 8 garçons et 2 filles, dont 4 moururent en bas âge. Quatre garçons firent souche: Pierre, Antoine, Jacques et Jean. Anne Perrot mourut de ses couches, le 29 juin 1688, et fut inhumée le lendemain à St-Jean, I.O. Elle avait 45 ans environ.

Enfants de Pierre BLAIS = PERRAULT Anne:

1.1. Martin BLAIS, naissance 27 août 1670 à St-Jean I.O., baptême 28, décès après 1681.

1.2. Pierre BLAIS, naissance 4 mars 1672 à Ste-Famille I.O., baptême 16, décès 17 mars 1672 à Ste-Famille I.O.

1.3. Pierre II BLAIS, naissance 2 février 1673 à Ste-Famille I.O., baptême 18. Marié(e) 9 novembre 1695 ct Chambalon (St-François I.O.), Françoise BEAUDOIN, naissance 2 juin 1676 à Ste-Famille I.O., (fille de Jacques I BEAUDOIN et Françoise DURAND) baptême 13. 11 enfants.

1.4. Anne BLAIS, naissance 19 mai 1675 à Ste-Famille I.O., baptême 9 juin. Marié(e) 7 octobre 1695 ct Chambalon (St-Jean I.O.), Jean GUILLEMET, naissance 20 février 1674 à Ste-Famille I.O., (fils de Nicolas GUILLEMET et Marie SEL) baptême 24, décès 14 juillet 1715 à Hôtel-Dieu Québec, de Berthier-en-Bas. 10 enfants.

1.5. Antoine BLAIS, naissance 21 février 1677 à Ste-Famille I.O., baptême 25, (veuf Jeanne LAMY qui lui avait donné 4 enfants.
(1) Marié(e) 9 novembre 1705 à La Durantaye, contrat de mariage 26 octobre ct Barbel, Jeanne LAMY, (fille de Pierre LAMY et Renée MONTMINY/SUARD). 9 enfants.
(2) Marié(e) 10 février 1716 à La Durantaye, St-Michel, contrat de mariage 26 janvier 1716 ct Gachet, Françoise dite Ambroise FOURNIER, naissance cir 1677, (fille de Nicolas FOURNIER et Marie HUBERT) 10 + 7 enfants.

1.6. Joseph BLAIS, naissance cir 1678.

1.7. Jacques BLAIS, naissance 6 avril 1682 à St-Jean I.O., baptême 8. Conjoint(e) Marie FAYE dit SANSCARTIER, naissance 19 avril 1691 à Pointe-aux-Trembles, (fille de Pierre FAYE dit SANSCARTIER et Madeleine CHARTIER). 3 + 1 + 0 enfants.
(2) Marié(e) 30 juin 1713 à Trois-Rivières, Louise-Angélique CARTIER, naissance 1er février 1690 à Neuville, (fille de Guillaume CARTIER et Étiennette GARNIER) baptême 2. 3 enfants.

1.8. Anonyme, naissance 26 mars 1684 à St-Jean I.O., décès 26 mars 1684 à St-Jean I.O.

1.9. Jean BLAIS, naissance 29 octobre 1685 à St-Jean I.O., baptême 2 novembre.
(1) Marié(e) 14 octobre 1709 ct Chambalon (Berthier), contrat de mariage 25 déposé, Geneviève MARTIN, naissance 21 décembre 1678 à Ste-Famille I.O., (fille de Pierre MARTIN et Marie BUOT) décès 30 avril 1727 à Yamachiche, 6 + 5 enfants.
(2) Marié(e) 9 novembre 1728 à Boucherville, contrat de mariage 9 ct Tailhandier, Jeanne SENÉCAL, (fille de Henri SENÉCAL et Catherine POUTRÉ). Sans postérité.

1.10. Marguerite BLAIS, naissance 30 juin 1688 à St-Jean I.O. Marié(e) 2 septembre 1714 ct Michon (St-Vallier, Québec), Étienne LAMY, naissance 30 juin 1689 à Ile-aux-Oies, (fils de Pierre LAMY et Renée MONTMINY/SUARD) baptême 2 juillet à Cap-St-Ignace.

Pierre restait veuf avec de jeunes enfants, en particulier, la petite Marguerite née le 29 juin, celle qui épousera Étienne Lamy en 1714. Il chercha donc à réorganiser son foyer. Le 18 avril 1689, devant le notaire Paul Vachon, eurent lieu la nomination d'un tuteur à ses enfants et l'inventaire de ses biens. Le 5 juin suivant (contrat Genaple, le 1er juin), à St-Jean, I.O., Pierre convolait avec Elizabeth Royer, fille de Jean et de Marie Targer. De l'union de Pierre et d'Elizabeth Royer verront le jour une fille, Anne, et 4 garçons: François, Alexis, Louis-Charles et Gabriel. Ce dernier Gabriel, né en mars 1699, fut adopté par Pierre Coquet et Marie Chaperon; il se maria à Boucherville, le 31 mai 1718. En effet, Pierre Blais mourut subitement le 16 février 1700, âgé de 60 ans environ. Sa veuve, Elizabeth Royer, épousa 8 mois plus tard, soit le 16 novembre, Robert Pépin, à St-Jean, I.O. Elle suivit son mari à Montréal où elle vécut le reste de ses jours. Le nouveau couple mit au monde 7 enfants. Elizabeth fut inhumée le 22 juin 1715, à Montréal.

Enfants de Pierre BLAIS = ROYER Élizabeth :

1.11. François BLAIS, naissance 27 mai 1691 à St-Jean I.O., navigateur. Marié(e) 7 janvier 1727 à Québec, contrat de mariage 4 ct Dubreuil, Marthe AMELOT, (fille de Jacques AMELOT dit SANSPEUR et Angélique GODIN). 10 enfants.

1.12. Alexis BLAIS, naissance 8 avril 1693 à St-Jean I.O., décès 4 mars 1723 à Kaskaskia, 30 ans, tué par les Chicachas.

1.13. Anne BLAIS, naissance cir 1694 à St-Jean I.O. (probable). Marié(e) 10 novembre 1715 à Montréal, contrat de mariage 28 octobre ct LePailleur, Michel DUMANS, naissance 7 février 1689 à Lachine, (fils de Jean DUMANS et Agathe MORIN). 6 enfants.

1.14. Louis-Charles BLAIS, naissance 6 mars 1697 à St-Jean I.O., décès 29 août 1760 à Ste-Anne-de-Bellevue, 63 ans. Marié(e) 8 novembre 1723 à Rivière-des-Prairies, contrat de mariage 7 ct Senet, Marguerite CADIEUX, naissance 21 septembre 1706 à Rivière-des-Prairies, (fille de Pierre CADIEUX et Jeanne MARSAN dit LAPIERRE) décès 15 juillet 1757 à Ste-Anne-de-Bellevue, 50 ans. > 5 enfants.

1.15. Gabriel BLAIS, naissance 27 février 1699 à St-Jean I.O. Marié(e) 31 mai 1718 à Boucherville, contrat de mariage 29 ct Tailhandier, Catherine LEBEAU, (fille de René LEBEAU dit LALOUETTE et Madeleine GUERTIN) 2 + 11 enfants.

Pierre Blais laissait derrière lui une postérité de 15 enfants dont 11 bien vivants. Alexis, né le 8 avril 1693, tenta l'aventure vers le Mississipi. Hélas! il fut tué avec son compagnon, Laurent Bransard, par les Chicahas et inhumé le 3 mars 1722, à Kaskakia, là où le père Marquette avait fondé une mission en 1675 et où, en 1736, les Français élèveront un fort. Il avait 28 ans.

Le premier descendant de Pierre Blais à s'engager dans la cléricature fut François-Xavier-Ludger, né le 16 novembre 1832 à St-Pierre de Montmagny, fils de Louis Blais, colonel, et de Marie Genest. Après son ordination à Québec le 10 mai 1857, il fut vicaire, professeur et curé de la Rivière-au-Renard, de Notre-Dame du Mont-Carmel et de Rivière-du-Loup. A Rivière-du-Loup, son dynamisme et son dévouement accomplirent des œuvres importantes qui subsistent encore. Signalons aussi Mgr André-Albert Blais, né à St-Vallier le 26 août 1842. Il fut sacré évêque le 18 mai 1890 et dirigea le diocèse de Rimouski pendant 28 ans.

Michel Blais, petit-fils de l'ancêtre, époux de Françoise Lizotte, travailla jeune homme pour le compte des Ursulines de Québec. En souvenir des jours heureux passés chez elles comme domestique, devenu fermier prospère il leur fit cadeau d'«un cheval de la valeur de 180 livres» (UQ, t.2,p.118)... Ce qu'il faut retenir, ce n'est pas le fait que Michel élevait de superbes chevaux mais qu'il possédait un cœur reconnaissant!

Avec L.-J.-C. Fiset disons:

Les siècles ont passé sur leur noble poussière ;
Mais qu'ils vivent toujours dans vos coeurs généreux !
Que pour eux le ciel monte votre prière!
Ainsi, célébrons nos aïeux !

_____________________
Nos Ancêtres, volume 1


The following about the Blais family in France contains information accumulated from various sources.

Jacques Blais

Jacques Blais and his wife Louise Pennigaud were the paternal grand'parents of Pierre Blais. They were born about 1580, presumably in or near Hanc. In addition to their son Mathurin, who was Pierre’s father, we know that they also had a daughter named Andree. Louise Pennigaud died on December 2, 1629. Following her death, Jacques married Catherine Lamy, who was the widow of Simon Bonnet. Jacques apparently spent the major portion of his life in Hanc. It is pure speculation, but the fact that the record of his son’s marriage shows that the family had some social connection with the town Administrator would tend to indicate that Jacques may have been a person of some substance, perhaps a shopkeeper or skilled artisan, of the Petite Bourgeois Class.

Mathurin Blais

Mathurin was born on June 16, 1607 in the Village of Hanc. Like his parents, he spent most of his life in the same village. On June 9, 1629 he married Marie Archer. This was a double wedding ceremony and almost a triple ceremony. On the same day that Mathurin and Marie Archer became married, Mathurin’s sister Andree married Francois Bonnet, son of Catherine Lamy and the deceased Simon Bonnet. It appears that Mathurin’s father Jacques may have intended to marry Francois’s mother Catherine Lamy on the same day.

Such a triple wedding ceremony would have been a major event for the village of Hanc and even for the whole province of Angoumois. But it appears there were problems. Jacques’ marriage to Catherine would mean that Andree would be marrying her half brother and that Francois would be marrying his half sister. How do you get advance clearance from the church and explain such a relationship in the marriage bans to be announced in advance? Also, although Catherine’s first husband Simon had been from Hanc, it appears that Catherine had been living in Mellaran and would be married there. Since Mathurin and Andree were to be married in Hanc, that would make it impossible for the three Blais to attend each other’s weddings. So the solution was that Jacques’ children Mathurin and Andree would go ahead with their planned marriages in Hanc on June 9, 1630, and Jacques and Catherine Lamy would not become married until the next day, June 10, in Melleran. And that is what happened. The marriage record Jacques and Catherine Lamy points out that their respective children, Andree and Francois, had married the day before.

Mathurin’s marriage to Marie Archer was short lived as she died a few years later. It appears that there were no children resulting from this marriage. A short time after the death of Marie Archer, Mathurin remarried. His second marriage was to Francoise Pennigaude (sometimes spelled Penigaut). We are unaware of any relationship between Francoise and Mathurin’s mother Louise Pennigaude. However, more than likely, they were at least distant cousins. The wedding of Mathurin and Francoise Pennigaude took place in Hanc on April 20, 1634. The wedding record, while no longer completely legible, lists several witnesses and guests. Among these appears the name of Pierre Alix who was the Town Administrator at that time. This is the basis for the previous assumption concerning the family’s status in the village. The wedding record also identifies the parents of Françoise as Pierre Penigaude and Michelle Tafforin and it cites Mathurin’s father Jacques. Mathurin’s mother’s name is cited but is illegible on this document. Mathurin and Francoise appear to have lived out their lives in Hanc. If they followed the common tradition of the time, they had several children. However, we are aware of only one child. That was our ancestor Pierre who left France for Quebec and is discussed in the next portion of this presentation. It is commonly accepted that Pierre was born in the year 1639. Mathurin died in 1650, leaving his 11-year-old son Pierre to be raised by his widowed mother, Francoise. We can hope that she received some assistance from Pierre’s Grandfather Jacques and/or from his Aunt Andree. Francoise Pennigaude died in 1670, six years after her son, Pierre, had departed to Quebec.

______________________
de Jean-Yves Blais du Groupe MPL Inc


 

Recherche sur Internet par Paul Meilleur, de Sainte-Adèle

Mise à jour le 4 novembre 2005 par Paul-Aimé Blais, de Blainville
Mise à jour le 18 août 2020 par Hélène Blais, de L'Association des Blais d'Amérique

Retour à la Généalogie des BLAIS

paul.meilleur@yahoo.com